Communiqués

Occupation de la Maison du Lait J7: Le Rhône en renfort ! "Tous cotisants, tous représentés, tous défendus"
Mardi 14 Septembre 2010

Depuis le mercredi 8 septembre à 15h00, la Confédération paysanne occupe les locaux de la Maison du Lait.

Imaginez-vous qu'au parlement ou dans votre conseil municipal seuls les élus de la majorité puissent siéger ? Non bien sûr!

Imaginez-vous que dans des négociations nationales sur les salaires par exemple, un seul syndicat soit invité autour de la table ? Pas d'avantage.

C'est pour ces mêmes raisons que nous voulons que la Confédération paysanne et d'autres syndicats dits "minoritaires", en tant que syndicats représentatifs, aient leur place au collège producteurs des inter professions, afin d’y défendre les intérêts de tous les paysans.

La reprise des négociations pour l’entrée des syndicats représentatifs à l’interprofession laitière s’est déroulée hier après-midi sous l’égide du Ministère de l’Agriculture.
L’attitude rigide du représentant de la FNSEA est très significative du pouvoir exclusif exercé par ce syndicat, quelles qu’en soient les conséquences pour les paysans.
Le refus de reconnaitre la légitime démocratie en agriculture relève d’un archaïsme totalement dépassé.
Voilà la proposition formulée par la FNPL. Elle s’accompagne d’une convocation au tribunal et d’une demande d’évacuation par la force publique.

C’est indécent et inadmissible.

La Confédération paysanne poursuit ses relais de paysans pour l’occupation de la Maison du lait, avec le renfort, demain, de 3 paysans du Rhône.

Des centaines de messages de soutiens d'élus, de paysans, de citoyens, continuent d'arriver à l'adresse maisondulaitpourtous@confederationpaysanne.fr

La Confédération paysanne nationale appelle à manifester aujourd'hui, au SPACE à Rennes pour dénoncer cette attitude arrogante qui ne sert pas les paysans.


Contacts :
Jérôme Barange (06 78 89 57 99)
Jean Guinand (06 66 20 26 67)
Plus d'informations La Confédération paysanne

Réponses / Réactions

Pas de réponses pour ce sujet

Apporter une réponse


Afin d'éviter les messages automatisés,
merci d'inscrire en chiffres le résultat de cette opération : quatre + un